HONORE DE BALZAC
Cliquez sur l'un des boutons pour accéder gratuitement à la biographie ou aux livres de Honoré de Balzac.

LIVRES GRATUITS DE BALZAC

CLIN D'ŒIL SUR LA COMEDIE HUMAINE

En 1833, Honoré de Balzac, fou de joie, fait irruption chez sa sœur, Laure de Surville, et s’écrie : «Salue-moi, car je suis tout bonnement en train de devenir un génie.» Il vient d’entrevoir la première ébauche d’une œuvre colossale dont le principe serait le retour des personnages d’un roman à l’autre. Il applique immédiatement ce principe en 1835 dans le Père Goriot, en utilisant comme personnage principal un jeune homme arriviste du nom d’Eugène de Rastignac, déjà entrevu mais plus âgé et parvenu, dans la Peau de chagrin(1831). Ces personnages qui ressurgissaient épisodiquement d’un roman à l’autre commencent à former ce vaste réseau d’intrigues, d’intérêts, de passions et d’aventures dans lequel, comme en un gigantesque filet, le romancier enveloppe la société entière de son temps.

Félix Davin, auteur de la préface des Etudes de mœurs au XIX e siècle qui réunit en 1834 une douzaine de romans de Balzac déjà parus, se fait l’interprète du romancier en ces termes : «Un grand pas a été fait dernièrement. En voyant réapparaître dans le Père Goriot quelques-uns des personnages déjà créés, le public a compris l’une des plus hardies intentions de l’auteur, celle de donner la vie et le mouvement à tout un monde fictif dont les personnages subsisteront peut-être, alors que la plus grande partie des modèles seront morts et oubliés.»

La Comédie humaine comprendra quatre-vingt-onze romans achevés et quarante-six autres à l’état de projet.

Dans l’ensemble de la Comédie humaine, sur les deux mille cinq cent quatre personnages ou groupes de personnages fictifs, quatre-vingt-six figurent cinq fois et dix-huit entrent en scène plus de quinze fois. En tête du palmarès des réapparitions figurent le médecin de la Comédie humaine, Horace Bianchon, et le baron de Nucingen. Certains personnages sont devenus presque des mythes littéraires, comme le père Goriot, Rastignac ou Vautrin.

A sa mort, le dernier mot d'Honoré de Balzac fut pour appeler à son secours Bianchon, le médecin fictif de la Comédie humaine : l’œuvre titanesque avait pris le pas sur le réel dans l'esprit du romancier.

Ecoutez la Comédie Humaine en format audio:

http://www.litteratureaudio.com/livres-audio-gratuits-mp3/tag/honore-de-balzac

Contactez nous par téléphone, par e mail ou sur facebook :