BIOGRAPHIE DE LA ROCHEFOUCAULD

"Frondeur sous la régence pour obtenir les faveurs d'une dame,
François de La Rochefoucauld (1613-1680) devient précieux sous Louis XIV pour les beaux yeux d'une autre"
Frédéric Fabre

LES LIVRES GRATUITS DE LA ROCHEFOUCAULD

15 décembre 1613: Naissance à Paris de François VI, duc de La Rochefoucauld, prince de Marcillac; son père François V, apprécié de Richelieu, est gouverneur du Poitou. Il porte jusqu’à la mort de son père en 1650, le nom de prince de Marcillac avant de reprendre le titre de La Rochefoucauld. Selon la tradition familiale, comme tous les aînés de la maison de La Rochefoucauld, il porte le prénom de François. Cela avait valu à François 1er son prénom, puisque son parrain était un François de La Rochefoucauld.

1622: Le comté de La Rochefoucauld est élevé en duché-pairie, le plus haut titre du royaume.

1628: A 15 ans, François est marié à une cousine, Mademoiselle Andrée de Vivonne, dont il aura huit enfants. Il semble qu'elle a été une épouse affectionnée. Très discrète, aucun scandale ne la toucha.

1629: Les études de François Marcillac La Rochefoucauld sont un peu négligées puisqu'il rejoint l'armée alors qu'il n'a que seize ans. Il se distingue lors de la campagne d’Italie. Le succès des armes le fait entrer à la cour. Il commence alors à se faire un nom dans la vie publique. Saint-Simon jugera sévèrement La Rochefoucauld courtisan ambitieux, avide de reconnaissance et de privilèges qu'il n'obtiendra pas. Mais il reconnaîtra que le moraliste fit dans les salons parisiens " les délices de l'esprit et de la compagnie la plus choisie ". C'est la définition de l'" honnête homme ".

Le 10 novembre 1630: Son père, François V est exilé en province à la suite de la journée des Dupes qui consacre la puissance de Richelieu.

1635-1636: Marcillac La Rochefoucauld combat contre les Espagnols.

1637: Il devient l'amant de Mademoiselle de Chevreuse, Marie de Rohan. Il entre ainsi directement dans l'entourage de la reine Anne d'Autriche dont il devient le confident. Marcillac La Rochefoucauld entretient alors des relations tendues avec Richelieu qui le considère comme dangereux. Il participe au complot contre le cardinal et projette d'enlever la reine pour l'emmener à Bruxelles sous un déguisement.  En punission, il est embastillé huit jours puis exilé sur le domaine de son père dans le Poitou. Ses cabales contre Richelieu, n'eurent aucun résultat sérieux.

1639: Marcillac La Rochefoucauld participe à la campagne militaire en Flandre. Ses exploits incitent Richelieu à tenter de se concilier avec lui mais il préfère retourner sur les terres de son père.

1642: A la mort de Richelieu et de Louis XIII, la haute noblesse française croit qu’a sonné l’heure de son retour au pouvoir. Marcillac La Rochefoucauld revient à la cour, dans l’espoir de voir ses mérites récompensés. Mais la régente Anne d’Autriche choisit Mazarin avec le même projet de " rabaisser l'orgueil des Grands ". Marcillac La Rochefoucauld devient l’un des personnages important et prit une part active dans la réconciliation entre la reine et Condé dans une ligue contre le frondeur Gaston, duc d’Orléans.

1645: Mais il est amoureux de la sœur du prince de Condé, la duchesse de Longueville, égérie des Frondeurs. Il en aura un fils. La Rochefoucauld intrigue avec les Importants, nom donné ironiquement à la faction politique liguée contre le pouvoir de Mazarin. "Pour mériter son cœur, pour plaire à ses beaux yeux, J’ai fait la guerre aux rois, je l’aurais faite aux dieux... " écrira La Rochefoucauld.

1648: Lors de la Fronde parlementaire qui débute, Marcillac La Rochefoucauld défend les intérêts de la Cour. Mais Mazarin n’est guère généreux avec lui. Il lui refuse le duché à titre personnel et l'accès à la Cour, pour sa femme. Dès décembre, Marcillac La Rochefoucauld, rejoint à nouveau la Fronde. 

1649:  Il se bat contre les troupes royales et s’endette pour lever des troupes. En février, il est blessé et " tiré à bout touchant " au siège de Mardyke, dans le nord de la France.

1650: En janvier, Condé, Conti et Longueville sont arrêtés. La Rochefoucauld s’enfuit avec la duchesse de Longueville en Normandie, puis rejoint le duc de Bouillon pour prendre Bordeaux à nouveau repris par Mazarin le 31 mai. Par mesure de représailles, son château de Verteuil est rasé sur ordre de la reine.

A la mort de son père, la noblesse de province se réunit aux funérailles et le nouveau duc de La Rochefoucauld les persuade de le suivre dans une tentative sans succès contre la garnison de Saumur.

1651: La Rochefoucauld revenu à Paris continue à fomenter des troubles. Le 21 août, il menace de mort son ennemi et rival le cardinal de Retz au cours d'une séance dans la grande salle du Parlement. Il doit quitter Paris avec Condé. Madame de Longueville se lasse de sa liaison avec La Rochefoucauld  et se donne au duc de Nemours. Il est soulagé d’être quitté, mais son amour propre est aussi touché. Il aide Madame de Châtillon à reprendre le cœur de Nemours et à éloigner le prince de Condé de Madame de Longueville.

1952: La guerre civile est toujours aussi active et les deux partis se rencontrent aux portes de Paris, dans le faubourg Saint-Antoine.

Le 1er juillet, il est gravement blessé aux côtés de Condé. un coup de mousquet est tiré à travers la tête et manque de lui ôter la vue.

Soupçonnant sa maîtresse d’infidélité, il rompt avec elle, rentre dans le rang, renonce aux complots politiques et aux entreprises guerrières et se rallie au roi qui l'amnistie dès septembre. Il a besoin d’une année pour récupérer et se retire dans la ville de Verteuil.

1653: Il profite de cette période de repos contraint, pour mettre de l'ordre dans ses affaires. Il commence à rédiger ses Mémoires qui seront publiés à Bruxelles en 1662.

Il resta quelques années en retraite et eut la chance surtout d’avoir l’aide du fidèle Gourville qui avait acquis au service de Mazarin, tant de fortune que d'influence. 

1656-1657: Après la mort de Mazarin, la Fronde matée, Louis XIV ayant pris le pouvoir absolu, il revient à la cour. Il fréquente alors les salons de Madame de La Fayette, de la marquise de Sablé, de Mademoiselle de Scudéry, de Mademoiselle de Montpensier et de la marquise de Sévigné. Des influences très variées se rencontrent ainsi dans ces salons où l'on cultive l'idéal de l' " honnête homme ", l'intérêt pour la psychologie et la curiosité à l'égard des différents courants philosophiques alors en vogue.

1658: Il entreprend la rédaction de ses Maximes qui sont une œuvre de maturité et de vieillesse, entreprise à 45 ans en collaboration avec Madame Sablé et Jacques Esprit. Elle habite alors une maison construite dans le monastère de Port-Royal, lui est janséniste. Son ouvrage est poursuivi durant près de 20 ans, durant lesquels l’ouvrage passe de 188 à 641 maximes, au fil de cinq éditions et de divers remaniements. Les Maximes sont marquées par la hauteur aristocratique, une certaine raideur de l’attitude et une délectation morose dans la tentative d’anéantir le monde de son mépris: la locution de pure négation "ne que" revient comme un leitmotiv. Mais l’exercice est aussi virtuose : la maxime est au départ un jeu de société mondain et précieux, destiné à amuser, surprendre, provoquer. La Rochefoucauld excelle dans la recherche du maximum d’effets dans l’expression la plus ramassée et crée une succession d’aphorismes ironiques et brillants, fondés sur la précision des notations psychologiques, un mélange de réalisme et de légère caricature.

1659: Il écrit son propre portrait.

1662: Ses Mémoires sont publiées à Bruxelles. Consacrés notamment à la régence d'Anne d'Autriche, ils fournissent un intéressant témoignage sur les années 1624-1659. Mais devant le scandale qu’ils susciteront, beaucoup de ses amis sont profondément blessés, La Rochefoucauld les désavouera.

Il rencontre Madame de Lafayette qui deviendra la troisième femme qui comptera dans sa vie. C'est le début d'une grande amitié, à laquelle serait attribué l'écriture à deux mains de La Princesse de Clèves.

1663: La Rochefoucauld interroge les amis de Madame de Sablé sur l'intérêt de publier ses Maximes. Des exemplaires circulent, et malgré les précautions prises, une édition pirate paraît en Hollande.

1664: C'est ce qui pousse La Rochefoucauld à publier ses Réflexions ou sentences et maximes morales, comme l'explique l'avis au lecteur de la première édition. Si ses maximes sont nées d'une collaboration entre trois personnes, c'est La Rochefoucauld qui assume entièrement la responsabilité des éditions successives, en ajoutant ou retranchant des maximes pour chaque nouvelle édition de 1666, 1671, 1675 et 1678.

1667: A 54 ans, souffrant de la goutte, il fait ses adieux aux armes, lors du siège de Lille. Sa vieillesse est marquée par une douloureuse maladie des yeux.

1670: Sa femme décèdent. Son fils aîné et un autre de ses fils, le jeune duc de Longueville, combattent au passage du Rhin et meurent.

1672: Il décline l’offre d’un fauteuil à l’Académie, sous prétexte d’avoir peur de faire un discours en public. Lui, l’ancien harangueur de soldats de la Fronde ! En fait, il n’a pas envie d’y retrouver ses anciens ennemis de la Fronde, ni de devoir encenser Louis XIV.

1676: Il fait reconstruire son château de Verteuil qui avait été rasé sur ordre de la reine.

17 mars 1680: Veillé par Madame de La Fayette, il meurt à Paris à soixante sept ans, après avoir reçu l'extrême-onction des mains du prédicateur Bossuet.

Après sa mort, paraissent ses Réflexions diverses, dix-neuf textes qui traitent de sujets tels que le vrai, le faux, la société, la conversation, le rapport des hommes avec les animaux, les coquettes et les vieillards, l’inconstance, ou les événements de ce siècle qui présentent des portraits du Cardinal de Retz ou de Madame de de Montespan.

1817: Publication définitive de ses sept cent maximes.

IMPRIMEZ LA BIOGRAPHIE

Le Duché-Pairie de La Rochefoucauld est érigé en 1622 à partir du Comté de La Rochefoucauld, appartenances et dépendances. Ce Comté avait lui-même été érigé en 1528 par union à la Baronnie de La Rochefoucauld, de la Baronnie de Marthon, des Châtellenies de Blanzac, Montignac, Verteuil, Saint-Laurent-de-Déris et Cellefrouin. En 1732, les Seigneuries de Marcillac, Anville, Génac et Ambérac sont unies au Duché de La Rochefoucauld. En 1765 toutefois, ces adjonctions sont de nouveau disjointes du Duché.

LES LIVRES GRATUITS DE LA ROCHEFOUCAULD

CITATIONS LA ROCHEFOUCAULD

"C'est une grande folie que de vouloir être sage tout seul."

" Il y a des gens niais qui se connaissent, et qui emploient habilement leur niaiserie."

" La constance en amour est une inconstance perpétuelle. "

" La flatterie est une fausse monnaie qui n'a de cours que par notre vanité. "

" L'amour-propre est plus habile que le plus habile homme du monde. "

" La nature fait le mérite, et la fortune le met en œuvre. "

" La vérité ne fait pas tant de bien dans le monde que ses apparences y font de mal. "

" Le bonheur tue et le chagrin laisse vivre. "

" Le nœud est à la cravate ce que le cerveau est à l'homme."

" Le ridicule déshonore plus que le déshonneur. "

" Les femmes croient souvent aimer, encore qu'elles n'aiment pas. "

" On aime à deviner les autres, mais l'on n'aime pas à être deviné. "

" On aime mieux dire du mal de soi-même que de n'en point parler. "

" Si nous n'avions point de défauts, nous ne prendrions pas tant de plaisir à en remarquer dans les autres. "

" Si on juge de l'amour par la plupart de ses effets, il ressemble plus à la haine qu'à l'amitié. "

" Un homme d'esprit serait souvent bien embarrassé sans la compagnie des sots. "

LES LIVRES GRATUITS DE LA ROCHEFOUCAULD

LIENS EXTERNES

D'autres Biographies de François de la ROCHEFOUCAULD

le château du berceau de la famille La Rochefoucauld: http://www.chateau-la-rochefoucauld.com/

La ville de Verteuil et le château de La Rochefoucauld: http://verteuil.blogspot.com/

Histoire du château de Verteuil par le marquis de Amodio en PDF:

http://andre.j.balout.free.fr/charente(16)_pdf/verteuil_chateau003.pdf

Le Lycée La Rochefoucauld à Paris porte son nom pour lui rendre hommage:  http://www.laroche.org/

 

contactez nous par téléphone ou par e mail:

  webmaster@fbls.info